Bien être et santé mentale

Mon corps, mes choix, mes droits, ma voix !

Mon corps a vécu cent vies de plus que celle qui lui était destinée. Celles où on l’a ignoré, celles où on l’a manipulé, celles qu’on lui a infligées, celles où on lui a refusé le droit de s’exprimer, celles où ses besoins était considérés comédies et ses souffrances caprices. Celles où il a été coincé entre la peur de décevoir et l’incroyance en sa propre légitimité.
Alors comment peut il savoir aujourd’hui ce que signifie vraiment vivre ?
Il a tout à déconstruire, à re découvrir. Il doit oublier les vérités qu’on lui a assénées et partir à l’exploration de lui même. Qu’aime-t-il ? Qu’est-ce qui le blesse ? Qu’est-ce qui le réconforte ? De quoi a-t-il besoin pour non pas survivre et s’adapter mais pour vivre pleinement ou du moins avec authenticité ?
Il doit faire l’effort et avoir le courage de naître une seconde fois.

Jardin d’émotions intérieures

Mémo bien être

Parentalité et santé mentale

Devenir parent est une transformation à la fois physique, émotionnelle, sociale, organisationnelle et les jours/semaines/mois qui suivent l’accouchement nécessitent un certain nombre de remises à niveau qui peuvent être éprouvantes après une telle expérience et avec la responsabilité d’un nouvel être entièrement dépendant. La charge mentale se retrouve multipliée alors même que l’expérience apporte une vulnérabilité et le tout peut devenir écrasant et épuisant. Le soutien est alors essentiel ! Respecter les besoins du nouveau né et de ses parents en leur permettant de se reposer et prendre leurs marques peut prendre de nombreuses formes : préparer des repas, aider à prendre soin des grands frères et sœurs, faire le ménage, les courses etc… et surtout encourager ! Offrir un environnement qui permette à chacun de prendre doucement confiance en ses capacités dans l’humilité et le non jugement. Offrir des conseils seulement s’ils sont demandés, être à l’écoute et oublier nos idées préconçues de ce que veut dire être parent puisque chaque expérience est unique.

Illustration et textes réalisés pour la semaine de la santé mentale 2019

Cette semaine c’est la semaine de la santé mentale, une semaine où la parole se libère sur une santé stigmatisée et pourtant essentielle. Notre santé mentale est précieuse, elle influence notre santé physique comme elle est influencée par elle. Dans cette illustration je parle de la santé mentale des parents, qui entourés et étouffés par les dictats de la « parentalité heureuse et arc en ciel » se retrouvent souvent dépourvu devant leurs propres ressentis et émotions. La parentalité, peu importe la forme qu’elle prend, est un bouleversement psychique et peu jouer sur notre santé mentale. Être parent n’est pas toujours et seulement synonyme de joie, de fierté, d’accomplissement et de confiance. Cela peut également être synonyme de fatigue intense, de colère, de désespoir, de rancoeur, d’impuissance. Dans une société qui nous dépossède souvent du vécu des naissances, ou rend la possibilité d’adoption extrêmement complexe, qui demande constamment aux parents d’élever des petits citoyens sans pour autant leur fournir l’environnement et l’aide nécessaire, il est plus commun qu’on le pense de se sentir dépassé.e et seul.e.
Soyons attentioné.es les un.es avec les autres, chaque expérience est unique et mérite d’être accueillie et écoutée.
Vous pouvez également trouver de l’aide auprès de professionnelle, de votre entourage quand c’est possible. Dans tous les cas vous méritez d’être entendus, et vous n’êtes pas responsables ni coupables de toutes ces émotions et ressentis !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s